Méthodologie d’interventionFormation courte

Méthodologie d’intervention
Mis à jour 24 août 2021
  • Utiliser une méthodologie d’intervention rigoureuse dans des interventions de maintenance, en s’appuyant sur une description fonctionnelle des équipements et sur les dossiers machnies
  • Analyser les séquences des systèmes automatisés, en extraire les informations nécessaires à un diagnostic en toute sécurité pour les hommes et les
  • Interpréter ces informations pour en induire les causes de dysfonctionnement et les actions correctives
  • Acquérir une systématique dans la procédure d’intervention (phases d’intervention)
  • Etre capable de réaliser des procédures de dépannage et des procédures de remplacement de pièces.

Durée | jours (28 heures)
Nombre de stagiaires | 5 à 6

PUBLIC
Opérateurs chargés de la maintenance 1er niveau sur machine.

PRÉ-REQUIS
Connaitre le milieu industriel.

Introduction : l’analyse fonctionnelle d’un système automatisé

  •  Notion de système et identification fonctionnelle des éléments
  •  Classification des éléments
  •  Construction d’un modèle représentant le fonctionnement du système automatisé

Méthodologie de diagnostic (identification de l’élément défectueux) : identifier les blocs suspects

  •  Les règles d’agencement
  •  La méthode dichotomique
  •  Cas de boucles de réaction
  •  Applications : réaliser des séquences de dépannage sur base de blocs diagrammes et d’ordinogrammes

Dans des situations concrètes de dysfonctionnement crées sur la mini-usine, les participants apprennent à remonter jusqu’à l’élément défectueux avec méthode et à identifier les causes probables de dysfonctionnement.

Méthode d’analyse cause(s)/effet(s) pour une défaillance donnée :

  •  Elaborer un arbre des causes
  •  Un tableau à 2 entrées « Cause(s)/Effet(s) »
  •  Pour chaque cause, identifier le remède à apporter (tableau à 3 entrées)

Méthodes d’intervention 

  •  Les phases d’interventions
  •  L’expertise de l’opérateur
  •  La communication entre l’opérateur et le technicien
  •  L’expertise du technicien
  •  Réalisation de l’intervention seul (quand cela est possible)
  •  Lancement d’une procédure d’intervention planifiée
  •  L’organisation des séquences de tests
  •  Le rapport d’intervention
  •  Sa structure et son contenu
  •  Son exploitation dans une optique d’efficacité globale
  •  Maîtrise des défaillances
  •  Amélioration de la fiabilité
  •  Maîtrise des coûts
  •  Formation théorie et pratique
  •  Atelier de mécanique de 600 m², équipé de postes de travail avec servantes et outillages spécifiques.
  •  Salle de cours équipée de vidéoprojecteur et paperboard numérique.

Vérification des connaissances et des compétences tout au long de la formation par un questionnement et des exercices pratiques en atelier.