Note de l’index égalité femmes-hommes

Le 9 janvier 2019, un décret relatif aux modalités d’application et de calcul de l’Index de l’égalité femmes-hommes est paru au Journal Officiel. Cet Index, qui doit être calculé et publié chaque année par toutes les entreprises d’au moins 50 salariés, reflète l’égalité femmes-hommes dans le monde du travail.
Une fois cet index calculé, les entreprises doivent rendre leur note publique.

Pour être considérée comme une entreprise vigilante quant à l’égalité femmes-hommes dans le monde du travail, il faut obtenir un score d’au moins 75/100. Si elles obtiennent moins de 75/100, les entreprises doivent prendre des mesures de correction pour réduire les disparités salariales entre les femmes et les hommes, dans un délai de 3 ans, sous peine de se voir appliquer des sanctions.
Conformément à cette nouvelle réglementation, nous avons examiné les différents indicateurs permettant de mesurer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes.

 

Le calcul de cet index repose sur 5 indicateurs :

L’écart de rémunération femmes-hommes,
L’écart de répartition des augmentations individuelles,
L’écart de répartition des promotions (uniquement dans les entreprises de plus de 250 salariés),
Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité,
Le nombre de personnes du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations.

Concernant le CFAI Provence, structure de plus de 50 salariés, l’index obtenu pour l’année 2019 est de 91 points sur 100.
Un score qui reflète l’engagement pris depuis de nombreuses années pour promouvoir l’égalité femmes-hommes dans l’entreprise.