Les principaux financements de la formation continue

Que vous soyez salarié, demandeur d’emploi, intérimaire ou en reconversion professionnelle, il existe de nombreux dispositifs permettant de faire financer sa formation.

CPF – Compte Personnel de Formation

Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Tous les salariés, à temps plein, ont leur Compte Personnel de Formation (CPF) crédité de 500 € par an. Pour les salariés en CDD, le compte sera crédité prorata temporis.
Le compte est plafonné à 5 000€.
Téléchargez la fiche-info pour tout savoir sur le CPF.

Vous retrouvez sur le site officiel, le solde de votre compte et la liste des formations éligibles : www.moncompteformation.gouv.fr

CPF de transition professionnelle

Le Projet de Transition Professionnelle est une modalité particulière de mobilisation du compte personnel de formation, permettant aux salariés souhaitant changer de métier de financer des formations certifiantes en lien avec leur nouveau projet. Il se substitue à l’ancien Congé individuel de formation (CIF) supprimé depuis le 1er janvier 2019.
Le Projet de Transition Professionnelle s’adresse aux salariés du secteur privé en cours de contrat CDI, CDD, ainsi qu’aux intérimaires, sous certaines conditions.
Ce dispositif permet la prise en charge du prix de la formation et le maintien d’une rémunération pendant la durée de l’action de formation.

Le dispositif PRO-A

Pro-A vise à faciliter un changement de métier ou de profession, ou une promotion sociale ou professionnelle, grâce à l’obtention d’une certification professionnelle.
Les frais pédagogiques et les frais liés à l’hébergement et aux transports d’une action de reconversion ou de promotion par l’alternance sont pris en charge par les OPCO. L’opérateur de compétences peut également prendre en charge la rémunération du salarié et les charges sociales, dans la limite du SMIC horaire.

 Le plan de développement des compétences

Le plan de développement des compétences (ex-plan de formation) est un document qui rassemble l’ensemble des actions de formation retenues par une entreprise pour ses salariés. La loi n’oblige pas l’employeur à mettre en place un plan de développement des compétences, mais il y est fortement incité.
Les salariés suivront alors des formations dispensées sur le temps de travail, prises en charge par l’employeur. Le bilan de compétences, peut être intégré au plan de développement des compétences.