Deux contrats possibles

En associant formation et activité professionnelle, expérience et adaptation concrète au monde du travail, l’alternance se révèle être un mode irremplaçable d’insertion et d’intégration dans le monde de l’emploi, tout en apportant des réponses aux entreprises à la recherche de jeunes compétences.
Les contrats en alternance sont donc une chance pour les 2 parties.
En alternance, vous êtes salarié de l’entreprise qui vous forme sur le plan pratique : selon le secteur professionnel, le métier ou la formation, vous serez soit en contrat d’apprentissage soit en contrat de professionnalisation.
Dans les deux cas, la formation de l’étudiant alterne comprend semaines en entreprise et semaines en centre de formation.
► En entreprise, il développe des compétences pratiques et apprend un métier.
► En centre de formation, il s’approprie des savoirs plus théoriques qui lui permettent de remplir ses missions dans l’entreprise.
Le contrat d’apprentissage permet de préparer un diplôme. C’est un dispositif parfaitement adapté aux nouvelles exigences économiques. D’autant plus que ce mode de formation propose aujourd’hui de véritables filières allant du CAP au Diplôme d’Ingénieur, en passant par les Brevets et Bacs Professionnels. Le contrat d’apprentissage s’adresse en priorité aux jeunes de 16 à 25 ans. La durée de ce contrat varie selon le diplôme préparé, entre 6 mois et 3 ans.
En revanche, le contrat de professionnalisation permet d’acquérir une qualification professionnelle. La formation n’est pas sanctionnée par un diplôme.

Le contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail conclu entre une entreprise et un jeune de 16 à 29 ans ; l’apprenti a le statut de salarié.
Son objectif est de permettre à un jeune de suivre une formation professionnelle en alternance en vue d’acquérir un Diplôme d’État (CAP, Bac Pro, BTS, Licence, Master, Diplôme d’Ingénieur…) ou un Titre Professionnel inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).
La durée du contrat peut aller jusqu’à 3 ans.
Le CFAI perçoit de la part de l’OPCO  dont dépend l’entreprise un financement sous la forme d’un forfait annuel qui dépend du diplôme ou titre professionnel préparé et de la branche professionnelle à laquelle l’entreprise est rattachée.
Les montants de ces forfaits annuels ont été proposés par les différentes branches professionnelles et validées par l’institution nationale publique France Compétences.

 


Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail à durée déterminée (CDD) d’une durée de 6 à 12 mois (12 à 24 mois par dérogation), ou à durée indéterminée (CDI).
Il s’adresse à un jeune de 16 à 29 ans souhaitant se professionnaliser ou à un demandeur d’emploi sans condition d’âge dans le cadre d’une reconversion ou d’un retour à l’emploi.
Son objectif est de permettre au jeune ou au demandeur d’emploi de suivre une formation professionnelle en alternance en vue d’acquérir un Certificat de Qualification Professionnelle  (CQP – CQPM pour la branche de la métallurgie) ou un Titre Pro.
La durée de la formation doit être comprise entre 15 % et 25 % de la durée du contrat pour un financement optimal.
Le financement est assuré par l’OPCO qui dépend de la branche professionnelle à laquelle est rattachée l’entreprise, de la certification visée et des caractéristiques du parcours (durée du contrat et durée de la formation).


Rémunération

CONTRAT D’APPRENTISSAGE
Ancienneté dans le contrat moins de 18 ans 18-20 ans 21 ans et +
1ère année 25% du smic 41% du smic 53% du smic
2e année 37% du smic 49% du smic 61% du smic
3e année 53% du smic 65% du smic 78% du smic

 

CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION
Formation initiale 16-20 ans 21-25 ans 26 ans et +
Inférieur au bac pro 55% du smic 70% du smic 85% du minimum conventionnel sans être inférieur au Smic
Supérieure ou égal au bac pro 65% du smic 80% du smic 85% du minimum conventionnel sans être inférieur au Smic

Se former en alternance

  • C’est préparer un diplôme et apprendre un métier en situation professionnelle en entreprise.
  • C’est se former sur deux lieux le centre de formation et une entreprise.
  • C’est se donner toutes les chances pour accéder à l’emploi.

Avantages pour l’apprenant

  • Une expérience professionnelle significative
  • Le développement de son réseau professionnel
  • La mise en application de la théorie par la pratique

Une logique GAGNANT / GAGNANT !

Gagnant pour l’entreprise :

  • Partage et transfert des savoirs,
  • Développement de la culture d’entreprise,
  • Former les futurs salariés de demain,
  • Enrichissement des pratiques métier,
  • Développement de compétences transversales.

Gagnant pour l’étudiant :

  • Motivation à apprendre,
  • Implication dans l’entreprise,
  • Apprentissage du nouveau métier, facilité et sécurisé,
  • Montée en compétences observable et reconnue.