CQPM 235 | Mécanicien.ne réparation navaleCQPM

CQPM 235 | Mécanicien.ne réparation navale
Mis à jour Juillet 2022

Le mécanicien en réparation navale effectue des opérations de réparation ou d’amélioration d’ensembles mécaniques de bateaux et de navires, à l’exclusion des bateaux de plaisance.
Ces navires sont d’une longueur supérieure à 20 mètres et sont équipés d’appareils propulsifs d’une puissance pouvant dépasser les 1000 chevaux : ce sont par exemple des bateaux de croisière, des méga yachts, des ferrys, des navires de commerce (comme des cargos, des porte-conteneurs, des pétroliers, des vraquiers), des brises glaces, des remorqueurs ou des navires de combat (porte-avions, et autres bâtiments de surface…).
Les ensembles mécaniques remplacés ou améliorés concernent notamment les moteurs, les appareils propulsifs, de transmission, les compresseurs, les turbines et apparaux (pompes, vannes, réducteurs, tuyautages).

SECTEURS CONCERNÉS :
Naval et énergies marines renouvelables

A l’issue de la formation, les stagiaires seront capables de :

BDC L’intervention de réparation navale à bord

  • Organiser son intervention de réparation navale
  • Effectuer une réparation ou un changement de pièces standard
  • Déposer un ensemble mécanique

BDC L’intervention de réparation navale en atelier et de repose à bord

  • Démonter et contrôler un ensemble mécanique
  • Réparer et remonter un ensemble mécanique
  • Finaliser une intervention de réparation navale

*BDC = Bloc de compétences

Formation en CPF, en contrat de professionnalisation, en contrat d’apprentissage, en VAE ou dispositif Pro A.

Durée : 12 mois│ 455 heures de formation par an. 1 semaine en centre et 3 semaines en entreprise.

Durée et alternance indicatives et ajustables en fonction des besoins de l’entreprise et des prérequis de l’apprenant.

Minimum et maximum stagiaires : 8 à 12

PUBLIC

  • Etre âgé de 18 minimum
  • Etre de nationalité française, ressortissant de l’UE ou étranger en situation régulière de séjour et de travail.

PRÉ-REQUIS D’ENTRÉE EN FORMATION

Le parcours de formation est validé après un positionnement du candidat.

  • Connaissances générales de la mécanique générale niveau 5 scolaire
  • Savoir lire, écrire, compter

Qualités requises : Polyvalence – Capacité à intégrer une équipe –  Capacité d’adaptation à l’imprévu – Aptitude au travail manuel –  Communication

MODALITÉS ET DÉLAIS D’ACCÉS

Modalités
Dossier d’inscription, entretien individuel de positionnement, signature d’un contrat avec une entreprise.

Délais d’accès
Fonction de la date de contrat de travail, CPF validé ou dossier de VAE validé, date de la convention de formation

Parcours adaptés
Adaptation possible du parcours selon les prérequis

Handicap
Formation ouverte aux personnes en situation de handicap (Etude de l’intégration avec le référent handicap du centre)

Module :

  • Connaître le navire et le sous-marin
  • Assimiler les normes de sécurité dans un environnement naval
  • Décoder les plans et la documentation technique
  • Analyser un ensemble mécanique
  • Monter et démonter des roulements
  • Assurer la maintenance des systèmes mécaniques
  • Connaître les principaux auxiliaires d’un navire
  • Maîtriser les instruments de mesure
  • Assimiler les technologies de spécialité
  • Maîtriser les habilitations spécifiques à la mécanique navale
  • Connaître les méthodes de production industrielle
  • Maîtriser l’hydraulique navale
  • Connaître le fonctionnement d’un moteur diesel naval
  • Respecter les règles d’hygiène et de sécurité
  • Prévenir les risques liés à l’activité physique (gestes et postures)

Méthodes pédagogiques
Formation en présentiel et/ou distanciel avec alternance d’apports théoriques et de mises en situations pratiques pour ancrer les apprentissages.

Moyens pédagogiques
Salles de formation équipées et plateaux techniques adaptés et aménagés d’équipements spécifiques.

Équipe pédagogique
Formateurs experts titulaires au minimum d’un BAC+2/+4 et/ou d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le domaine, professionnels du métier, responsable de formation, direction de centre, conseiller en formation, référent handicap, équipe administrative.

Les candidats•es sont présentés•ées aux épreuves de la Certification CQPM 235 – Mécanicien en réparation navale  délivrée par la Commission paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Les compétences du référentiel de qualification doivent être validées :

– par observations et questionnements en situation réelle ou simulée

Ou

-par présentation par le candidat de l’activité devant la Commission

CQPM 235Mécanicien en réparation navale