OxycoupageFormation courte

Oxycoupage

Mis à jour le 6 juillet 2021 

Le soudage est un procédé d’assemblage permanent. Il a pour objet d’assurer la continuité de la matière à assembler. Plusieurs procédés de soudage existent : soudage à plat ou en toutes positions, en semi-automatique, TIG (Thungsten Inert Gas), plasma, …

  •  Connaître l’ensemble des paramètres qui contribuent à une coupe correcte. 
  •  Réaliser des coupes sur banc d’oxycoupage conformes aux exigences d’un cahier des charges. 
  •  Respecter les règles de sécurité de l’oxycoupage. 

Durée | 21 heures (3 jours)
Nombre de stagiaires | 6 à 8 

PUBLIC 

Tout soudeur souhaitant s’initier ou se perfectionner en oxycoupage.
Personnel de l’Industrie ou du BTP. 

 PRE-REQUIS 

  •  Aucun pré-requis technique
  •  Savoir communiquer en français (lire, écrire, parler)
  •  Avoir des connaissances de base en prévention
  •  Ne pas avoir de contre-indication médicale sur le plan respiratoire
  •  Ne pas porter de lentilles de contact
  •  Se munir de ses lunettes de correction visuelle (de près) 

Formation technique

  •  Historique, principe et application du procédé.
  •  Les gaz : oxygène, acétylène, propane, identification et utilisation.
  •  Les chalumeaux : coupeur.
  •  La flamme : caractéristiques, les conditions de combustion
  •  L’installation : détendeurs, tuyaux, organes de sécurité, les têtes de coupe, l’automatisation.
  •  Choix des paramètres : tête de coupe, les pressions, la vitesse de coupe.
  •  Méthodes d’oxycoupage : coupes droites, coupes curvilignes, coupes pleine tôle, le chanfreinage.
  •  Défauts des coupes : causes et remèdes.
  •  Hygiène et sécurité : les risques, le transport des bouteilles, le permis de feu.

Formation pratique 

  • Mise en œuvre du procédé
  • Détermination des paramètres de coupe
  • Réalisation de coupes droites et circulaires sur diverses épaisseurs
  • Réalisation de chanfreins
  • Analyse des défauts de coupes
  • Recherche de causes et remèdes 
  •  La formation alterne théorie et pratique en atelier suivant une progression pédagogique. 
  •  Elle est animée et encadrée par des techniciens habilités. 

Les consommables, les gants et les lunettes de protection sont fournis. Les stagiaires doivent se munir d’une combinaison de travail en coton et de chaussures de sécurité. 

Vérification des connaissances et des compétences tout au long de la formation par un questionnement et des exercices pratiques en atelier.